Une occupation, deux séries

Depuis la fin du mois de novembre de nombreuses expulsions de squat ont eu lieu, notamment celui du 71 quai Perrache le 2 décembre, où logeait de nombreuses familles avec enfants (73 personnes dont 44 enfants), et une forte mobilisation s’est créée pour protester.

Ainsi plusieurs écoles sont occupées depuis plus d’une semaine, celles de Gilbert Dru et de Berthelot par exemple où certains enfants expulsés y sont scolarisés ; et plusieurs actions sont réalisées dont la réquisition de logements vides, comme le squat au 16 rue de la Convention à Villeurbanne, menacé d’expulsion, ou [rouge]le collège Truffaut, chauffé et inutilisé, dans les pentes de la Croix Rousse dont une tentative d’occupation a eu lieu hier soir, mardi 17 décembre.[/rouge]
Après un rendez-vous donné à 18h sur l’Esplanade de la Grande Côte, 150 personnes se sont dirigées vers le collège où la BAC les attendait devant la porte. Suite à deux gazages de lacrymogène pour éloigner les personnes agglutinées, environ 80 personnes arrivent tout de même à entrer dans le bâtiment.
L’occupation durera environ deux heures où s’enchainent chants, discussions, échanges verbaux et matériels avec la centaine de personnes à l’extérieur. Puis vinrent le doute et la pression venant des forces de l’ordre. Une première sortie d’une dizaine de personnes marque le début de la fin.
Finalement tout le monde sortira en quatre groupes sans arrestations, ni contrôles d’identités, mais sans logement non plus.
Une partie du rassemblement est partie en manifestation sauvage vers l’Hôtel de Ville pour finir la journée.

Beaucoup d’informations et de communiqués des écoles, enseignants, militants sont lisibles sur ce site.

Étant restée un bon moment dans le collège, j’ai pu réaliser deux séries de photos très différentes pour couvrir le sujet :

[rouge]L’une dirigée sur l’actualité même ;[/rouge]

[rouge]Et l’autre de manière décalée, hors cadre.[/rouge]