Reportages / Hopital psychiatrique du Vinatier


Ceci est un reportage au long cours, il ne sera jamais fini et j’espère pouvoir le continuer. Voici une sélection de photos ayant pour but de faire ressortir une ambiance, celle des lieux et celle des rapports entre les gens. En effet ces photos sont réalisées dans un hôpital psychiatrique, un lieu qui n’est pas anodin, dont chacun a une vision personnelle basée sur des expériences ou sur des préjugés, mais cette vision est presque toujours émotionnelle : ce n’est pas un lieu qui nous laisse indifférent.

Pour moi c’était un lieu énigmatique, fermé et dur. Et c’est ce que j’ai ressenti sur place. Mais avec des nuances : celles des gens qui y travaillent et qui se trouvent dans des situations difficiles à cause d’un manque de moyens et d’alternatives ; celles des gens qui y sont soignés et qui se retrouvent désemparés mais tellement humains.

J’ai passé un mois et demi dans deux lieux différents du centre hospitalier du Vinatier (69) : les urgences psychiatriques qui est l’Unité Médicale d’Accueil (UMA) et le secteur où sont rassemblés les patients habitants dans la zone géographique de Bron (l’unité Erasme). Il est important de les distinguer car leurs activités, et donc leur atmosphère, sont tout à fait différentes.

Aux urgences, les patients arrivent et repartent très rapidement, le temps d’un bilan physique et psychiatrique et si nécessaire de les stabiliser, mais la difficulté est surtout de trouver un lieu où accueillir les patients. A Erasme, les patients restent, quelques fois très longtemps (plusieurs années), et leur journée se ressemblent toutes ; l’équipe soignante est beaucoup plus restreinte.

Copyright 2009-2017 Flore Giraud, tout droits réservés | email: contact@floregiraud.fr | téléphone: +33 (0)619 304 118

RSS 2.0 | Site internet réalisé avec SPIP