Blog

  • samedi 3 février 2018 , dans Photo d’un jour , Social et Politique

    Les lycéen.ne.s contre la sélection à l'université

    Les températures ont beau être encore bien fraiches, ce début de février a déjà des allures de printemps... social. Après les EPHAD le 30 janvier, c’était au tour des lycéen.ne.s de battre les pavés lyonnais ce jeudi 1er février pour protester contre la sélections à l’entrée de l’université (ParourSup).
    Quelques centaines d’entre eux ont ainsi défilés de Jet d’Eau dans le 9eme au rectorat dans le 7eme. Les manifestations lycéennes ont toujours quelque chose de particulier. Lorsqu’ils et elles se réapproprient les codes implicites de la manifestation syndicale "traditionnelle" c’est toujours plein de vie, et on sent qu’il en faudrait peu pour qu’ils soient débordés, ces fameux codes. Devant le rectorat les lycéen.ne.s ont rejoint un rassemblement plus large rassemblant enseignant.e.s et étudiant.e.s. Ce n’est certes pas encore un mouvement social massif : les lycées sur le trajet n’ont pas rejoint le cortège, et les effectifs d’étudiants montrent que le mouvement n’as pas encore pris dans les facs.
    Pas encore un mouvement massif donc, mais vu l’impact de la sélection sur cette génération et l’énergie qui débordaient du cortège, la promesse d’un mouvement en devenir.

  • jeudi 18 janvier 2018 , dans Photo d’un jour , Nature

    Les Bauges sous la neige

    Hier, en reportage dans le massif des Bauges pour le Musée Savoisien et le Parc naturel régional des Bauges, j’ai été surprise par la neige. De trois heures à arpenter les montagnes, j’ai tiré trois photos !

  • lundi 8 mai 2017 , dans Photo d’un jour , Social et Politique

    Une nuit de second tour à Lyon

    Elections présidentielles : Macron 66.1% Le Pen 33.9%

    Ce dimanche soir, 7 mai 2017, dès 20h plusieurs centaines de personnes se sont retrouvées place des Terreaux à Lyon pour exprimer leur non-acceptation des élections présidentielles.
    Ces anticapitalistes, après être sortie de la nasse mise en place par la police, ont parcouru les rues de la Croix Rousse et des pentes jusqu’aux environs de minuit en fuyant les gazs lacrymo et en parsemant le chemin de messages politiques, tels que "Macron démission", "Ni Macron, ni Le Pen", "Anticapitalistes", "Siamo tutti antifascisti"...

|

Copyright 2009-2018 Flore Giraud, tout droits réservés | email: contact@floregiraud.fr | téléphone: +33 (0)619 304 118

RSS 2.0 | Site internet réalisé avec SPIP